Découvrez la Dominique: l’île Nature

Melanie Martins, DominicaMelanie Martins, DominicaMelanie Martins, DominicaMelanie Martins, DominicaMelanie Martins, DominicaMelanie Martins, DominicaMelanie Martins, Dominica

Nature & Vert

Imaginez des cascades, des lacs étincelants, des forêts tropicales, et de vaste faune et flore coloré – c’est peu étonnant que la Dominique (ne pas confondre avec la République Dominicaine) est connue comme « L’île Nature » des Caraïbes.

Quand j’ai partagé un « avant-goût » sur mon Instagram de cette île merveilleuse, les gens m’ont même demandé si le paysage a été fait sur Photoshop due à l’incroyable beauté de cette île. Mais non ! Tout est naturelle !  Il y a tellement de choses qu’on veut photographié ! Chaque angle de cette île est vraiment unique ! C’est le paradis pour tout photographe ! Je suis vraiment très heureuse d’être ici étant donné que la Dominique est non seulement une ile « Verte » mais aussi, une île volcanique avec des plages de sable noirs et d’eau bouillante !

Saisissante par sa beauté, cette île pas plus large que 46km est farouchement attachée à la préservation écologique et à l’environnent devenant une des premières destinations pour l’éco-tourisme, gagnant ainsi des prix et de nombreuse distinctions dans le domaine du tourisme durable. Il n’est pas surprenant que la Dominique a été le premier pays au monde étant certifié comme destination verte par Green Globe.

Une Île Volcanique

Dominique a 26 millions d’années mais continue même aujourd’hui d’évoluer dans son activité géothermique. Cette ile est très connue pour son vaste cratère volcanique submergé, appelé la réserve Marine de Scotts Head, un site de plongée spectaculaires, avec une réserve de corail en dénivellation subaquatique grouillant de vie marine. Ici, nous retrouvons de fascinantes cheminées volcaniques sous-marines émettent de petites bulles qui s’élèvent depuis les fond marin. Il semble que plongée dans la région, convenablement nommé Champagne Reef, est comme plongé dans un verre de Dom Pérignon. Malheureusement, je n’avais pas passer assez de temps dans l’île de plonger dans ce récif mais j’ai exploré la côte de Scott Head et la Soufrière, comme vous pouvez le voir ci-dessus, les paysages sont absolument magnifiques !

…avec des Plages Volcaniques

Même si la Dominique du côte ouest beigne dans la mer des Caraïbes et du côte Est dans l’océan Atlantique, il n’y a aucune plage de sable blanc sur cette île. Les plages ici sont volcaniques et de sable noir. Un taxi est nécessaire pour atteindre les plages qui se trouve tout au long de la côte ouest (seulement du coté de la mer des Caraïbes nous pouvons retrouver quelques plages – dans mon prochain post, je vais partager avec vous mon après-midi dans une des plage de sable noir près de la réserve Marine de Scott Head).

Quoi : Faire, Manger, Acheter

Quoi Faire: Quand je suis arrivé, ma première idée était de louer un taxi pour la journée et explorer l’île. C’est vraiment le meilleur moyen pour découvrir la Dominique. Un taxi privé coute environs $50-80 et si vous y allez avec un groupe d’amis, ça vous coûtera encore moins cher. Nous avons commencé à explorer la région volcanique de la Soufrière et Scotts Head, qui se trouve dans le sud-ouest de la Dominique, juste en dessous de la capitale Roseau. Si vous avez le temps, vous pouvez bien sûr plonger dans le récif de Champagne et ensuite, profiter des eaux chaudes des plages de sable noir situées à proximité (plus d’infos sur ces plages de sable noir dans mon prochain post). N’oubliez surtout pas de vous aventurer dans la forêt tropicale humide du Parc National de Morne Trois Piton, patrimoine de l’UNESCO (plus d’infos sur ce parc National dans mes prochains posts).

La Culture de la Tribu KalinagoSaviez-vous que Columbus à surnommé « Dominique » («dimanche» en Latin), parce qu’il s’est posé sur ses rives un dimanche (qu’elle originalité !) ? Cependant, avant Christophe Colomb, la tribu de Kalinago avais surnommé l’île « Waitukubuli » qui signifie « Grand est son corps ». La tribu Kalinago avais occupé cette Ile bien avant l’arrivée de Christophe Colomb en 1493 et a combattu vaillamment pour rester au contrôle de leurs terres. Même de nos jours, la culture tribale et leur traditions on survécu et leurs héritiers vivent toujours sur l’île dans la région Kalinago. Il y a un centre culturel sur le site qui invite les visiteurs à en savoir plus sur cette culture autochtone, leur histoire et leur traditions incluant à l’occasion des démonstrations d’artisanat et de leur gastronomie.

Quoi Manger: Privilégiez les ingrédients locaux, en particulier l’abondance de fruits frais. Papayes, melons, oranges, mangues, pamplemousses, bananes, tangerines et corossol sont largement utilisé dans les plats principaux, mais sont aussi bien préparé en tant que base pour des desserts traditionnelles ou en purée pour en faire des boissons rafraîchissantes.

Quoi Acheter: Les articles les plus populaires à ramener de Dominique sont les artisanat fait par la tribu locale comme les paniers, finement tissés, et les bouteilles du rhum Soca produite en Dominique sont les plus vendus !

Connaissiez-vous cette île ? Avez-vous déjà été en Dominique? N’hésitez pas à partager vos idées, expériences et recommandations si vous en avez.

À très bientôt,

Bisous, Bisous

Melanie

Credits
Photographie: Diogo Novo

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *